Des moyens techniques pour préserver l'emploi.

INC-24 06 2014-SYMBO-LMAR (24)Lors du feu de silo survenu aux établissements Barlet à Saint Symphorien du Bois le mardi 24 juin les pompiers ont mis en oeuvre des moyens techniques particuliers pour préserver l’outil de travail et l’emploi de 35 personnes. Au delà des moyens classiques que sont les engins d’incendie ou les grandes échelles armés par plus de 50 pompiers,des techniques particulières d’intervention et des moyens particuliers ont été mis en oeuvre. En effet, ces silos de sciure sont stratégiques pour la vie de l’entreprise et fournissent l’énergie pour l’ensemble des machines et le chauffage pour les 12 000 m² de bâtiments. Tout d’abord un travail sur plans en anticipation avec la collaboration entière de la direction de l’entreprise au sein du Poste de Commandement Mobile pour comprendre la construction de ces silos double peaux en ossature lamellée collé. Ce travail sur plans à permis, tout d’abord, d’éviter le passage du feu dans la double peau. Ensuite la chute du toit à pu être prévue et ainsi éviter d’avoir des pompiers ou des ouvriers blessés. Enfin, la sciure propre, estimation entre 700 et 1000 m3, a pu être préservée en pratiquant une ouverture de 16 m² au pied de chaque silo sans risque d’effondrement de ceux-ci. Pour cela, en plus de la collaboration efficace avec les techniciens de l’entreprise, les pompiers de Saône et Loire ont mis en oeuvre des moyens humains et matériels techniques spécifiques au sein du poste de commandement. Tout d’abord un pompier conseiller technique spécialisé dans la connaissance des structures des bâtiments a largement oeuvré pour la définition d’une tactique opérationnelle afin de préserver une intégrité de la structure pour autoriser une relance rapide de l’activité. Ensuite, l’utilisation de matériels spécifiques comme le poste de commandement mobile avec des outils informatiques de modélisation,une caméra thermique pour identifier les zones chaudes et donc diriger les actions de refroidissement. Enfin l’utilisation de berces, comme une berce emportant une grande capacité d’eau et des lances particulières, ou une berce avec des possibilités de ventilation, de fourniture d’énergie électrique et de remplissage de bouteilles d’air pour les appareils respiratoires afin que les pompiers se prémunissent de la fumée. Grâce à cette collaboration entre la direction de l’entreprise et les pompiers, une action efficace concourant à la préservation d’un outil de travail et donc d’emplois, à pu être menée.[gallery ids="3324,3323,3322,3321,3319,3318,3320,3328,3327,3334,3333,3348,3347"]]]>

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *