Les pompiers passent en jaune

Sécurité, adaptation aux nombreuses missions et confort

Une sécurité renforcée par la haute-visibilité, une meilleure adaptation aux nombreuses missions et un confort accru sont les trois axes qui ont guidé cette démarche. Cette nouvelle tenue ou plutôt ces nouvelles tenues (le sapeur-pompier possède différentes tenues adaptées à chacune de ses missions) intègre les matières et  les techniques les plus avancées comme la matière non-feu, les tissus imper-respirants et la haute visibilité.

Les pompiers en jaune

La couleur jaune pour plus de visibilité

Toujours dans cette logique de sécurité, la visibilité a, elle, aussi été améliorée. Si le changement de couleur est encore vécu comme un choc de culture pour certains, le jaune a surtout été sélectionné sur des critères de haute-visibilité. Il permet également au pompier d’enfiler une seule et même tenue sans revêtir de chasuble fluo comme cela était le cas auparavant sur des interventions de secours. Un gain de temps non négligeable donc.

Une évolution technique pour une meilleure sécurité et un meilleur confort

P6268384

Les matières textiles, les techniques (matière non-feu, tissus imper-résistants…) et les réglementations (possibilité de changer de couleur) ont évolué depuis ces dernières années. Les sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire ont mené une réflexion globale sur l’ensemble des équipements.
Ainsi, la veste de feu, utilisée lors de toute intervention de nature incendie, présente des critères de haute visibilité, est plus légère et le tissu est imper-respirant.
Le casque, quant à lui, permet une meilleure audition lors de son port, tout en répondant à la nouvelle norme réglementaire.
 ]]>

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *