Que deviennent mes impôts ?

Que se passe-t-il quand je paie mes impôts locaux ?

La principale ressource financière du Service Départemental d’Incendie et de Secours, c’est Nous, l’ensemble des habitants du département,  via nos impôts locaux.

Budget global : fonctionnement

Les impôts locaux sont répartis entre les communes, les communautés de communes, le département. Chacune de ces entités paie une contribution aux pompiers.

En 2016, le coût par habitant est de 71 € pour un service 24h/24 et 365 jours par an.

Les nouvelles technologies des véhicules, les évolutions des procédures, la miniaturisation des matériels nous permettent d’avoir des camions plus performants avec des outils modernes, puissants et diversifiés. C’est pourquoi les pompiers de Saône-et-Loire investissent dans des camions polyvalents. Ces engins sont capables d’assurer plusieurs types de missions différentes avec un seul véhicule, alors qu’hier il y avait un véhicule par mission. L’intérêt est de réduire les coûts financiers, cartes grises, entretien mécanique et la place libérée dans les casernes peut être utilisée pour améliorer les conditions de travail sans agrandir les locaux. Le parc diminue en nombre (gain de 70 véhicules en 8 ans) mais augmente en qualité et performance.

Pour les incendies

Par exemple, ce véhicule est capable d’effectuer des missions pour éteindre toutes sortes d’incendies : magasins, habitations, établissements industriels, de procéder à la découpe de véhicules lors d’accidents de la route, au balisage routier et à l’éclairage d’une zone d’intervention. En jargon pompier il est appelé FPTSR : Fourgon Pompe Tonne Secours Routier.

 

Ce véhicule est plus spécialement réservé pour les feux de moyenne importance, comme les feux de cheminées, de voitures, de poubelles. Il est de petite taille est permet de pénétrer au cœur des zones piétonnes des centres ville. En jargon pompier il est appelé FPTL : Fourgon Pompe Tonne Léger.

Pour les secours à personnes

Nos ambulances sont utilisées pour tous les secours à personnes ou accidents de la route, mais également lors des incendies soit pour assurer la sécurité des nombreux pompiers sur place, soit pour participer aux secours des victimes intoxiquées ou brûlées. Cet engin possède le matériel nécessaire pour les secours d’urgence. Après chaque intervention le véhicule est nettoyé et désinfecté. En jargon pompier, il est appelé VSAV : Véhicule de Secours et d’Assistance aux Victimes.

Pour les sauvetages

La grande échelle permet d’effectuer des sauvetages dans les étages lorsque les accès normaux sont impraticables, d’acheminer des personnels et matériels, d’arroser par l’extérieur notamment pour les feux de toitures. Elle permet également d’assister les équipes pour toutes interventions en hauteur lors des tempêtes (bâchage de toit), lors de destruction d’insectes. Elle permet d’atteindre une hauteur de 30 mètres. En jargon pompier cette grande échelle est appelée EPS : Echelle Pivotante Séquencielle.

L’habillement d’un pompier : 1600 €

Cet habillement comprend tout ce dont doit disposer un pompier pour intervenir, casque, cagoule de protection,bottes de feu, rangers, veste de protection incendie, pantalon d’incendie, vestes et pantalons de treillis, polos été, polos hiver, gants de travail, veste de pluie, softshell.

Le matériel de dégagement des victimes :
25 000 €

Le matériel pour découper les voitures et accéder aux victimes, comprend : le nécessaire de calage, le groupe thermique ou électrique et ses tuyaux hydrauliques, les pinces pour écarter (1), découper les tôles (1) et des vérins pour écarter (3),des coussins de levage (2).

Informations financières
2021 – SUBVENTIONS

Lien : DELIB2021-18 – SUBVENTIONS 2021 DELIB2021-18 – SUBVENTION (tableau)

Lien : DELIB2021-09 – COMPTE ADMINISTRATIF 2020 DELIB2021-09 – COMPTE ADMINISTRATIF 2020 (ANNEXE)